Catherine Verilhac

(associe)

Membre

Adresse

ARH Accompagnement Relations Humaines,

3 cours Charlemagne / 180 chemin d'Eymerie

69002 / 26760 LYON / BEAUMONT-LES-VALENCE

Téléphone

+33680141940

Formation

DESS de Psychologie du travail

– Université de Grenoble

Master 2 – Université de

Provence en Sciences de l’Education – Consultants chargés d’évaluation – Groupe

Coaching

Accréditation TMS (Team Management Systems)

Accréditation Elément Humain W. Schütz

Praticienne narrative

Accréditation ICS (Implicit Career Search)

Accréditation IC (Impact Customer)

Parcours

Consultant-formateur et coach, au service des entreprises et de leurs salariés pour les former, les conseiller, les guider, les accompagner.

http://www.arh-conseils.fr

 

Expertises

Mon domaine de compétences est l’accompagnement dans le champ des relations humaines. J’interviens en entreprise auprès d’équipes ou de personnes.

Praticienne narrative je fais partie du collectif Traversées narratives qui contribue au rayonnement des idées narratives et en diffuse les pratiques par le biais d’ateliers et d’un cursus de formation. https://www.traversées-narratives.fr

Accréditée Élément Humain, j’utilise essentiellement, pour accompagner et former, le référentiel Elément Humain, qui est spécifiquement élaboré pour renforcer la performance collective..

Ma conviction, et c’est aussi le sens des réalisations que j’entreprends dans différentes organisations, est qu’un référentiel managérial commun constitue un point d’ancrage pour développer plus avant un collectif performant. En matière de relations humaines et managériales, disposer d’un référentiel managérial commun est bien plus efficient pour orchestrer les échanges inhérents à l’activité, quelques soient les projets en cours ou à venir.

L’idée d’un référentiel commun de management fait référence à la fois à :

  • des aspects théoriques de connaissance de l’humain, de ses relations interpersonnelles et du management,
  • et pratiques pour leur mise en œuvre au quotidien et que chacun comprenne son propre impact sur lui et dans sa relation aux autres.

Ma visée est la contribution à construire des relations différentes, plus durables, plus lucides, plus conscientes bref plus susceptibles de s’inscrire dans une logique d’accompagnement des projets de changement pour davantage de performance.

Les interventions que je réalise sont basées sur le développement d’un management collaboratif favorisant implication et motivation afin de créer les conditions de cette performance renforcée et d’améliorer la qualité de vie au travail.

Dans un monde professionnel où les évolutions sont la règle, le changement permanent, et où les exigences s’accroissent, il y a lieu de repenser et d’appuyer sur une connaissance du fonctionnement humain comment on se parle pour faire avancer les affaires et les organisations. C’est – me semble-t-il – la direction à prendre aujourd’hui dans toutes les organisations professionnelles qui veulent perdurer sans être dommageables pour leurs collaborateurs et leurs clients tout en restant performantes.

Cette voie ambitieuse et exigeante procède d’une réflexivité permanente sur soi et sa manière de fonctionner.

Je suis consciente de paradoxes qui surgissent inévitablement des situations professionnelles actuelles et de leur nécessaire prise en compte, paradoxes avec lesquels il convient d’apprendre à fonctionner.

Mon rôle de consultant-formateur et coach allie deux postures complémentaires : l’expertise et le partage de cette expertise des processus humains et l’écoute de ce que seuls les intéressés détiennent pour permettre l’accompagnement d’une amélioration progressive du traitement des situations professionnelles vécues au quotidien.

Vous savez, comme moi, que la confiance ne se décrète pas, elle se construit pas à pas.

 

 

Secteurs d'intervention

Entreprises privées et publiques.

Citation

« L’hypothèse de départ est que savoir susciter des relations humaines fécondes s’apprend. Si les responsables font du mal [1] à leurs partenaires, c’est avant tout parce qu’ils n’ont pas de points de repères dans les sciences humaines. Et qu’ils ne savent pas que ça existe. Démunis, ils sont laissés au hasard de leurs préférences. » Michel Vial

 [1] Et non pas “font mal” : qui peut dire ce qu’est faire bien quand on parle des relations humaines ?

Publications

Dans : Les pratiques de l’Approche narrative – Sous la coordination de Pierre Blanc-Sahnoun, InterEditions, 2017 – 3ème partie : Pratiquer l »Approche narrative en coaching – Chapitre 10 : La documentation narrative : soutenir l’histoire préférée pour étayer le changement.

Rentrer en contact avec Catherine

Retour à l'annuaire