Supervision des coachs

Un impératif professionnel

Comme la plupart des métiers d’accompagnement, le coaching professionnel implique le recours à un dispositif de supervision. Il s’agit d’une démarche de croissance, (voire « d’hygiène ») et de professionnalisation du coach au service du (des) coaché(s).

La supervision suppose un dispositif permanent auquel le coach recourt à une fréquence suffisante, régulière et dans le même cadre de confidentialité que le coaching.

Elle peut se dérouler dans le cadre d’une relation duelle avec le superviseur (supervision individuelle) et/ou dans un collectif avec un superviseur (supervision collective ou supervision en groupe).

La supervision repose sur une démarche contractuelle spécifique : le superviseur du coach ne peut être ni son formateur (au coaching ou autre), ni son thérapeute, ni un pair (collègue ou associé).

Un Groupe d’Echange de Pratique ne saurait donc tenir lieu d’un espace de supervision.

A noter :

  • La supervision est inscrite dans le code de déontologie de la SFCoach
  • Elle constitue l’un des pré-requis à toute accréditation.

Pour trouver un superviseur : consultez l’annuaire ou notre liste en ligne.

Contenu suivant