Le silence dans la relation de coaching – Alain Cardon

Informations

Comme les creux entre les vagues, les vides entre les notes de musique, l’air entre gouttes de pluie et l’espace sidéral entre les planètes ou étoiles de l’univers, la présence silencieuse et sans intentions de l’accompagnant est le principal creuset de la relation de coaching.  Cette présence aussi essentielle qu’elle semble immatérielle devient le véhicule des potentiels qui peuvent émerger du discours du client.

Le silence véhicule aussi l’intimité de toute relation profonde. Il est aussi important qu’il n’est presque jamais mentionné, sauf en passant, dans les conférences et ateliers concernant le métier de coach.

Alain Cardon se livre ici à l’exercice paradoxal qui consiste à parler de l’importance du silence dans un métier qui repose surtout sur l’art de laisser à l’autre tout son espace de développement personnel et professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.